Responsive image

Cycle de conférences publiques sur l'abolitionnisme pénal

Du 9 octobre 2023 18:30
Au 22 avril 2024 18:30
Maison Suger , 75006, Paris France

Description

Geoffroy de Lagasnerie

Questions de théories et de politiques contemporaines : l’abolitionnisme pénal 

 

Le cycle se tiendra entre 18h30 et 20h30., les lundis une semaine sur deux, A La Maison Suger, 16 Rue Suger, 75006 Paris

Pour chaque séance, les places sont ouvertes à la réservation une dizaine de jours avant la séance.

Les lundis : 9/10 ;23/10 ; 06/11 ; 20/11 ; 18/12 ; 15/01 ; 

; 26/02 ; 11/03 ; 25/03 ; 22/04 ; 06/05 ; 20/05 

 

Ouvert à toutes et tous. Il faut juste s'inscrire; il est possible de suivre toutes les séances ou au choix.


 


Merci de me prévenir en cas de désistement.

 

Contact : coursabolitionnisme@gmail.com

Présentation et programme :

A partir des années 1970, tout un ensemble d'auteurs se sont donnés pour projet d'interroger les systèmes de la répression et de la punition, la notion de crime ou encore les logiques à l'œuvre dans l'Etat pénal. Cette tradition voulait élaborer un projet de critique politique de la société et elle désignait ses objectifs à travers des mots comme "décriminalisation", "dépénalisation", "civilisation des conflits", "abolition de la prison et de la police", limitations de la souffrance infligée à travers la peine, et même interrogation de la nécessité de la punition, etc. La critique de la pénalité occupait alors une place essentielle dans toute critique de la société. Mais l'humeur a changé aujourd'hui. C'est désormais la dénonciation de "l'impunité" qui occupe une place centrale dans tout un ensemble de mouvements qui se réclament pourtant du progressisme (impunité des crimes policiers, impunité des criminels climatiques, impunité des évadés fiscaux, impunités des agresseurs sexuels, impunités des hommes politiques…).

Que voudrait dire réactiver une mise en question radicale de la rationalité pénale ? Comment penser autrement que nous le faisons d'ordinaire les illégalismes et la réponse à ceux-ci, le crime et la punition, le traumatisme et la plainte ? Quels fondements peut-on donner à l’idée d’un abolitionnisme pénal ?

 

 

9 oct. Séance 1 

Introduction générale : l’abolitionnisme contre l’inconscient répressif contemporain 

 

23 oct. Séance 2

L’analyse sociale des illégalismes : Durkheim, le crime et la sociologie

 

06 nov. Séance 3

De quoi suis-je responsable? Sur Fauconnet et la responsabilité

 

20 nov. Séance 4

La critique des effets sociaux des institutions pénales, de Michel Foucault à Michelle Alexander - et ses limites

 

 

4 déc. Séance 5 ANNULEE

 

 

18 déc. Séance 6

Louk Hulsman 1: L'abolitionnisme pénal d'un point de vue épistémologique

 

15 janv. Séance 7

Louk Hulsman 2 : L'abolitionnisme pénal d'un point de vue pratique

 

26 fev. Séance 8

L'abolitionnisme pénal face aux situations-limites : les auteurs récalcitrants/ les grands criminels / les victimes d'homicide

 

11 mars. Séance 9

Abolir la catégorie de crime ? Introduction à la théorie de la blessure

 

 

25 mars. Séance 10

Porter plainte ?

 

22 avril. Séance 11

Conclusion générale : ce que nous avons appris

 

 

Calendrier

Du 9 octobre 2023 18:30
Au 22 avril 2024 18:30

Localisation

Maison Suger , 16 rue Suger , 75006, Paris France

Contact

Cours abolitionnisme
France