Responsive image

SONIC PROTEST - Théâtre Berthelot

HACKEDEPICCIOTTO + TRILLES + BORJA FLAMES + CHAQUE SECONDE COMPTE

Théâtre Berthelot
Sonic Protest

Description

HACKEDEPICCIOTTO

Figures incontournables de l'underground berlinois, Danielle de Picciotto (Crime & The City Solution, Space Cowboys) et Alexander Hacke (la basse marteau-pilon d’Einstürzende Neubauten depuis plus de 40 ans !) collaborent depuis une petite vingtaine d'années à divers projets musicaux. En duo, ils incorporent à l'ossature rock traditionnelle (guitare, basse und batterie) une multitude d'instruments : violon, piano, vielle à roue, harmonium ou autoharpe, façonnant ainsi une folkwave fragile et hypnotique à souhait.

 

TRILLES

Trilles est un quartet né de la fusion de deux duos-miroirs : Lise & Lisa (soit Lise Barkas & Lisa Kaüffert aux cornemuses) et Kristallroll (soit Charles Dubois & Florian Tositti aux batteries). En droite ligne du travail entamé dans ses formations antérieures, le groupe continue d’explorer la symétrie de jeu(x) et se permet l'assemblage d’instruments qu’on n’entend pas très souvent ensemble. 

À-coups acoustiques qui se croisent, désynchronisation et fragmentation des rythmes, dilatation des notes et des mélodies dans l'étirement et l'équilibre : Trilles ouvre un espace sonore tout en multiphonie et combinaisons infinies.

 

BORJA FLAMES (Borja Flames, Marion Cousin, Paul Loiseau, Rachel Langlais)

Avec Borja Flames, nul besoin de forcer le trait, le récit de la réalité est déjà séduisant. La bio officielle de l’artiste relate le parcours d’un « espagnol exilé à Paris, ayant tâté du garage puis de la musique improvisée, expérimentale ou post-comeladienne, pour s’essayer enfin à musiquer pour la danse et le théâtre ». Une expérience riche et variée qui a donné vie à une forme de pop expérimentale en dérapage perpétuel, à la fois analogique et synthétique, à la très forte identité vocale (polyphonies occasionnelles, voix parlée-chantée, en espagnol) et rythmique (« percussions à la croisée du rythme de village et de l’agencement savant», nous dit-on dans l’oreillette). Ce parcours riche a fait de Borja Flames ce qu’il est aujourd’hui, un prestidigitateur dansant, avec ses trois musicien.ne.s, un tango magique dont eux seuls connaissent les appuis et les pas de danse. Son prochain album 'NUEVO MEDIEVO' sera tout juste sorti au moment du festival !

 

CHAQUE SECONDE COMPTE 

Un atelier mené par Gauthier Déplaude et Alexis Degrenier avec les étudiants de l’École nationale supérieure d’arts de Paris Cergy (ENSAPC)


Depuis 2014, Sonic Protest et l’École nationale supérieure d’arts de Paris Cergy (ENSAPC) organisent, avec la complicité de Jérôme Combier un atelier de pratique sonore à destination des étudiants. Après Jean-François Laporte, Thierry Madiot & Yanik Miossec, Nicolas Collins, Davide Tidoni et le collectif TT-Node, c’est la doublette Gauthier Déplaude et Alexis Degrenier qui fait vivre cet atelier.


Le réveil à quartz, artefact sans prétention d’un quotidien aujourd’hui révolu, recèle une mythologie puissante qui perdure à une époque où le présent semble disparaître. Point de questionnement de notre médiation au monde au travers des objets techniques, il devient point de renversement lorsqu’il s’exprime au-delà de sa monotonie habituelle, révélant sa magie, sa fragilité, son humanité.

Les objets sonores réalisés durant cet atelier proposé par Gauthier Déplaude seront mis en œuvre par les participant.e.s sous la direction d’Alexis Degrenier lors d’une restitution publique.

Alexis Degrenier vit et travaille. Après des études de percussions classiques et de composition avec autant de formes écrites que d’éléments issus de la tradition orale, sa fascination pour le travail de Gyorgy Ligeti ou Helmut Lachenmann ou encore Guillaume De Machaut, l’amène à se concentrer sur les espaces sonores, l’écoute oblique et les éléments parasites dans la pratique instrumentale comme dans l'écriture. Pendant Sonic Protest 2022, on l’entend en solo (17 mars à La Muse en Circuit), en grand groupe avec Tanz Mein Herz (18 mars au Générateur), en restitution d'atelier, donc et lors d’une table ronde pendants Les Rencontres Internationales des Pratiques Brutes de la Musique (25 & 26 mars à Mains d’Œuvres)


Gauthier Déplaude est artiste électronicien. Le point de départ de son travail est l’émerveillement et l’émotion : face à l’objet technique d’abord, dans sa singularité, son imperfection et sa fragilité, face au propos artistique ensuite, lorsqu’il n’a de cesse d’échapper aux limitations des inévitables moyens techniques dont il dépend. 

 

Calendrier

19 mars 2022 19:30 à 23:00

Localisation

Théâtre Berthelot, 6 Rue Marcelin Berthelot, 93100, Montreuil France

Contact

Sonic Protest