Responsive image

LA FABRIQUE DE L'ERGONOMIE

Le travail soutenable : du concept à son déploiement dans la société

Séminaire public - Equpe Ergonomie Cnam

CNAM AMPHITHEATRE GASTON PLANTE
LA FABRIQUE DE L'ERGONOMIE

Description

À mesure que les défis liés aux changements environnementaux ou démographiques, à la globalisation des marchés, aux crises (sanitaires, géopolitiques, etc.), aux inégalités sociales, ou à l’intensification et à la pénibilité du travail se font plus pressants, la question des « soutenabilités » prend de l’ampleur. Dans le champ du travail, la notion de « travail soutenable » traverse aujourd’hui différentes disciplines (économie, agronomie, sociologie, droit, philosophie, ergonomie, etc.) et le champ socio-politique. Développée dès les années 2000 à partir des travaux d’un réseau de chercheurs et syndicalistes suédois (Programme SALTSA), la première définition opposait ce qui peut être qualifié de « soutenable » à ce qui est « intensif et épuisant ». Le concept, aux contours encore mouvants, côtoie actuellement ceux de « travail supportable », « travail durable » ou de « travail décent », sans toutefois les recouvrir totalement. Dans leur ensemble, ces concepts embarquent une vision systémique du travail qui a le mérite de décentrer la réflexion et les actions en matière de santé et de performance au travail, des personnes (leurs aptitudes, capacités, fragilités ou résilience) vers le travail dans ses diverses dimensions (son organisation, ses critères de qualité ou de performance, ses modalités de réalisation, son inscription dans la société et les territoires, etc.). Les finalités portées par ces approches sont en revanche multiples, potentiellement contradictoires, et mériteraient d’être discutées davantage. Entre une visée de caractérisation du travail, des organisations et de leurs effets sur la santé à moyen et long terme, de définition de critères de pilotage d’un travail plus durable au niveau des territoires, ou de promotion de formes démocratiques de vie au travail, le champ et les logiques d’action de ces approches restent très ouverts dans la société. La Fabrique de l’Ergonomie s’attachera cette année à éclairer et à discuter la thématique du « travail soutenable », en proposant une réflexion pluridisciplinaire à l’articulation de quatre champs de questionnement : - Les ressorts théoriques : comment se décline la notion de soutenabilité dans les sciences du travail et quels en sont ses soubassements théoriques ? En quoi le travail soutenable se distingue ou s’apparente aux notions de travail durable, décent ou supportable ? - Les leviers méthodologiques : quels sont les champs d’investigation couverts avec ce concept (du vieillissement au travail, à la transition écologique, en passant par la promotion de la démocratie au travail), selon quelles spécificités méthodologiques ? - Les pratiques professionnelles : dans quelle(s) mesure(s) l’approche par la soutenabilité du travail vient réinterroger les démarches d’intervention en ergonomie (et au-delà) ? et en retour, en quoi et comment l’approche par l’activité et le réel du travail, telle que la défend l’ergonomie, peut être une option pour enrichir et ancrer davantage dans les situations ce concept ? - Les formes de l’action : le concept de travail soutenable et les modèles qui le caractérisent sont-ils opérants ? Les acteurs du monde du travail (acteurs publics, corps intermédiaires, services de santé au travail, services des méthodes, etc.) s’emparent-ils de ce concept, comment et pour quel(s) résultat(s) ?

Calendrier

Du 26 janvier 2023 08:30Au 27 janvier 2023 13:55

Localisation

CNAM AMPHITHEATRE GASTON PLANTE , 2 RUE CONTE, 75003, PARIS France

Contact

LA FABRIQUE DE L'ERGONOMIE
06 71 24 24 79
41, rue Gay Lussac
75005, PARIS
France