Responsive image

Quitter l'Algérie... Rencontre littéraire avec Marie-Claude Akiba Egry et Marc Sadoun

Ecuje
ECUJE

Description

Quelles mémoires de l’Algérie ? L’une est psychanalyste, l’autre politologue. Marie-Claude Akiba Egry et Marc Sadoun explorent les marques d’une enfance inscrite dans les blessures de l’Histoire.
Ils seront les invités d’Esther Leneman, mardi 8 mars 2022 à 19h30 à l'ECUJE (Paris 10) mais aussi en ligne via Zoom et Facebook

Juillet 1962. Trois jours avant la déclaration d’indépendance de l’Algérie, Mimoun Akiba disparait. Cela s’est passé dans la plaine de la Mitidja à 200 km au sud d’Alger. Le village où il a grandi s’appelait à l’époque Reibell, au-jourd’hui Ksar Chellala. Soixante ans plus tard, dans « L’enfant qui se tai-sait » sa fille fait le récit d’une interminable quête. Psychanalyste, Marie-Claude Akiba Egry pose des mots pleins d’émotion contenue sur un deuil familial inscrit dans les soubresauts d’un pays déchiré par la guerre.

Premier roman du politologue Marc Sadoun, « L’enfant de l’entre-deux » s’ouvre aussi sur le quotidien d’une famille juive d’Algérie. Mais si son narra-teur en fait si bien revivre les images, c’est qu’il s’y est toujours senti « entre-deux », héritier d’une culture qui ne lui appartient pas tout à fait….
Et quand la famille part s’installer en France, pour le héros, les pièces du puzzle ne font que se redessiner dans une sorte de mouvement perpétuel.

« L’enfant de l’entre-deux » est paru aux éditions Bouquins.
« L’enfant qui se taisait » aux éditions Gallimard.

Marie-Claude Akiba Egry et Marc Sadoun répondront aux questions d’Esther Leneman et du public de l’ECUJE.
La rencontre aura lieu à l’ECUJE (Paris 10) et sera retransmise en direct sur Zoom et Facebook.

 

Calendrier

8 mars 2022 19:30 à 21:00

Localisation

Ecuje, 119 rue La Fayette, 75010, Paris France

Contact

ECUJE