Responsive image

Zaki Chaabi -AITA BIDAOUIA

Cafe de la danse
Mipjm

Description

Un spectacle explosif de musique Aita marocaine Zaki Chaabi à Paris, en France. 

Pour son fêter retour à l'internationale “Hafla” le premier festival permanent des musiques traditionnelles marocaine a programmé une soirée festive de Aita Bidaouia e dimanche 27 novembre 2022 à partir de 19 h au Café de la Danse Metro Bastille.

Avec en premiere partie Mostafa Meknassi et son violon Orientale dans de nouvel le comositions;

Zaki Chaabi revisite le repertoire des Aita Bidaouia avec des arrangements modernes.

Un événement exceptionnel a ne pas rater pour les amateurs en déplacement sur paris à cette période de l'année.


À partir de 30 euros.

Carre VIP 40 euros

 

Image

Petit rappel sur la AITA BIDAOUIA

Genre musical incontournable du patrimoine musical marocain dans les campagnes, la Aita a fait son retour sur les scènes depuis une dizaine d'années déjà.

Souvent traduit par “Le Cri ou plus exactement L Appel” elle est l'expression du vécu du petit peuple. Dans les années du Protectorat, certain des textes et des chansons ont été utilisés pour dénoncer le colonialisme dans une langue hermétique aux colons.

Musique festive par excellence, elle accorde une grande importance à la participation du public lors de l'interprétation musicale avec des passages de réponses habituellement repris en chœur par l'assistance. 

Avec ses textes simples qui racontent le quotidien de la campagne marocaine des siècles passée, et avec ses rythmiques entrainantes combine a  l'usage prépondérant du violon dans l'orchestration, elle rencontre depuis peu un nouveau public de jeunes maghrébins qui cherche depuis quelque années à se réapproprier leur patrimoine artistique traditionnel.

Le style est varié selon les régions du Maroc, et les instruments habituels sont le Sintir à 3 cordes, la taarija, le violon alto et plus récemment les bendirs et le luth.

Zaki Chaabi est un chanteur percussionniste natif de Casablanca. Il a appris très jeune les textes et rythme de la Aita dite Bidaouia ou Marsaoui (de Casablanca ou du port de Casablanca) dont les stars avait pour nom Bouchaib Bidaoui avec le fameux Marechal Quibo.

Dans les années 80, Zaki Chaabi à jouer avec les maitres de l'époque comme Adellah Bidaoui, Fettouh, Mina Haddaouia, Jamal Roumani, Khadouj Statia ou encore Haja Naima morte tragiquement dans le cabaret Sijilmassa, ainsi que nombre d'autres Chioukh et Cheikhâtes qui sont restés anonymes.

Calendrier

27 novembre 2022 19:00 à 22:00

Localisation

Cafe de la danse, 05 passage Louis-Philippe, 75011, Paris France

Contact

Mipjm